Le gouvernement britannique lance un programme d'essais comprenant des techniques de relaxation, des exercices de respiration et de méditation pour améliorer la santé mentale et le bien-être des enfants d'âge scolaire.

Publié le 5 février 2019 à 13h01 – Mise à jour le 5 février 2019 à 13h57

L'Angleterre expérimente de nouvelles disciplines dans ses écoles, loin des cours de mathématiques et d'histoire-géographie. Le gouvernement britannique a annoncé lundi 4 février un programme de test dans environ 370 écoles en Angleterre afin de mieux prendre en compte la santé mentale des élèves.

Dans les environnements sélectionnés, les enfants peuvent essayer, avec des professionnels, des techniques de relaxation, des exercices de respiration et de méditation "Aidez-les à réguler leurs émotions", selon une déclaration du gouvernement. L'étude devrait durer jusqu'en 2021 et doit déterminer quelle approche est la plus efficace pour améliorer la santé mentale et le bien-être des enfants d'âge scolaire.

Lire aussi Bac: guide sur la relaxation et la méditation pour les candidats

"Notre société est plus ouverte que jamais face aux problèmes de santé mentale, mais le monde moderne met de nouvelles sources de pression sur les enfants (…). Ces essais sont essentiels pour mieux comprendre comment des conseils simples et pratiques peuvent aider les jeunes à mieux faire face à cette pression. "a déclaré le secrétaire à l’éducation, Damian Hinds, cité dans le communiqué.

Lire aussi "Les vertus étonnantes de la méditation": un médicament en soi

En novembre 2018 une enquête Le National Health Service (NHS), le système de santé britannique, a révélé que 12,8% des enfants âgés de 5 à 19 ans avaient un trouble mental (anxiété, dépression, hyperactivité, violence …).

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Jean-Gérard Bloch, pionnier de la méditation thérapeutique