Christophe Garcia n'est pas un artiste comme les autres. En Bretagne, ce résident de Carnac (Morbihan) développe le "land art", une pratique de travailler avec des matériaux naturels, dehors et sur la plage devant lui.

Ce dimanche 3 février, il a partagé sa dernière réalisation: un Gwenn ha Du, le drapeau de la Bretagne, aux dimensions insolites. Cette véritable œuvre d'art de 20 mètres sur 15 ne peut être visible que quelques minutes avant de disparaître avec la montée des marées.

Contact enregistré par RTL.frChristophe Garcia décrit les contours de son dessin: "Il m’a fallu trois heures pour y parvenir car j’ai une certaine expérience du land art où il faut évaluer le niveau de l’eau. Je n'étais pas équipé d'un outil de géométrie, mais seulement de râteaux et de cordes sur la pelouse, que j'utilise comme boussole".

Plus d'une douzaine d'œuvres portent son nom

Nathurophate en vie active, ce carnacois a débuté il y a un an avec l'art de la plage. Une passion qu'il veut transmettre et enseigner aux autres. "En 2018, J'ai fait plus de 500 heures de land art et créé une association, Vita-Mandaladévelopper ma pratique en présentant les autres. Je vois ceci comme un moment de détente avec la nature à travers lequel vous pouvez vous connecter avec les gens"explique t-il.

Il espère pouvoir exercer son métier à l'avenir: "J'espère pouvoir enfin faire des expositions photographiques. J'ai déjà offert mes services à la ville de Carnac pour ses voeux pour le début de l'année et dans le département du Finistère à l'occasion d'une étape du Tour de France, le 12 juillet ".

Christophe Garcia l'a déjà compris plus d'une douzaine de dessins gigantesques sur les plages bretonnes. Différentes photos et vidéos peuvent être trouvés sur sa page Facebook.

L'éditeur vous recommande

Lire plus