Le gymnase périnéal, c'est quoi?

Nous trouvons exo pour renforcer son périnée, y compris Pilates. Pour le protéger, nous travaillons sur sa posture, sa respiration et nous privilégions les sports mous (cyclisme, natation, marche …).

Le périnée, un pilier de notre santé

Il se situe au niveau de l’entrejambe et contient un ensemble de muscles, de ligaments et de membranes qui soutiennent la vessie, le rectum et l’utérus. Il a deux fonctions essentielles: il soutient les organes pour empêcher les "organes de couler" (vessie, utérus, rectum) et il agit sur la continence, via les muscles du sphincter et le muscle de la limitation.

Pour un effet ventre plat

En faisant travailler le périnée régulièrement, une tension est créée au niveau du bas-ventre, ce qui contribue à créer une enveloppe naturelle. Ni vu ni connu, il suffit de contracter le périnée à l'expiration, de sentir qu'il monte: la partie inférieure de l'abdomen se contracte ensuite (toujours tant qu'il continue à souffler). A faire tous les jours.

Pour une sexualité plus satisfaisante

Le périnée joue un rôle de premier plan dans la sexualité. Plus vous pouvez l'activer précisément et consciemment, plus vous avez la possibilité d'intensifier les sensations et le plaisir, dans les deux camps! Chez les femmes, le tonus favorise la lubrification et l'accès à l'orgasme plus facilement et plus intensément, pour un meilleur contrôle de l'érection et de l'éjaculation chez l'homme.

Comment "réveillez-vous" notre périnée?

Si vous commencez avec «zéro», il est préférable de passer par la case de rééducation (physiothérapeute et sage-femme spécialisée) pour apprendre à travailler ce muscle dans sa totalité, à savoir comment se contracter, mais aussi se détendre. Comme tout muscle, il doit "parler" régulièrement: un banco pour des activités où il est demandé de participer, de se lier ou de se réassembler pendant l'exercice ou la respiration! C'est le cas du yoga, du Qi Gong, du Taiji et d'un certain nombre de cours sur le rembourrage.

L'exo à faire à la maison

La meilleure façon de sentir et d’isoler votre périnée est de le faire en position assise: votre dos est droit et droit. Imaginez que vous tenez un gaz ou que vous ayez tendance à uriner. Tenez bien et relâchez. À contrecœur, il y a un sentiment de "monter", et les fesses semblent se déplacer vers l'intérieur.

L'avis de l'expert

Dr. Bernadette de Gasquet, professeure de yoga, auteur de "Périnée, arrêtez le massacre" (Marabout) et www.degasquet.com

"Adoptez les bons muscles abdominaux"
Il est essentiel de faire des abdominaux où les épaules ne s'approchent pas du bassin. Parce que lorsque les épaules du bassin sont rapprochées de l'abdomen viscéral, celui-ci ne dispose plus de suffisamment d'espace: il "poussera" ainsi vers l'avant. Toujours travailler sur l'expiration, en commençant par expulser l'air du bas: d'abord le périnée, puis tout l'abdomen tendu, transversal, oblique. Si vous mettez votre main sur votre ventre, il se peut qu'il ne se lève pas! Laissez le "crunch" et tous les exo qui raccourcissent les muscles: ils affaiblissent le périnée et ne renforcent pas les muscles profonds qui soutiennent les intestins.

A lire aussi:

5 exercices pour éditer votre périnée

Les douleurs mineures du périnée

VIDEO – Tout ce que vous devez savoir sur le périnée