La masculinité toxique est un terme qui retient particulièrement l'attention, en particulier depuis la dernière publicité de Gillette. La nouvelle campagne des lames de rasoir de la marque surfe sur la vague #metoo. Il appelle les hommes à remettre en question et à modifier leur comportement pour mettre fin à la masculinité toxique et à ses conséquences. Depuis l’émission, le spot a suscité la controverse sur les réseaux sociaux: certains ont bien accueilli la communication. "Courageux" du groupe, lorsque d’autres le trouvaient embarrassant, se sentaient insultés ou appelaient à un boycott.

La masculinité toxique ou l'image stéréotypée de l'homme

La masculinité toxique est basée sur un concept selon lequel l'homme doit être masculin et dominant. "C’est un modèle de masculinité spécifique, centré sur la domination et le contrôle, c’est une masculinité qui considère les femmes et les personnes LGBT comme inférieures, qui considère le sexe comme un acte, non comme un acte d’affection mais comme une domination, et qui valorise la violence comme le seul moyen de gagner dans le monde ". C'est la définition d'Amanda Marcotte, une blogueuse féministe qui a popularisé le terme, dont les mots ont été répétés par Slate.

Certaines personnes prennent en compte l'image stéréotypée de ce qu'un homme dans la société devrait être: il doit montrer qu'il est un homme, qu'il ne doit pas avoir peur, qu'il ne doit pas pleurer, qu'il doit se battre, qu'il ne peut pas montrer sa sensibilité et que sa famille doit soutien. "La masculinité toxique est en partie répandue à travers éducation C'est une tendance à éduquer vos enfants différemment selon leur sexe, à dire à leur fils qu'il est comme un "homme". se comporte. Ce phénomène se répand également sous l’influence de l’environnement extérieur ", Dr. Agnès Pargade, pédopsychiatre *. Le spécialiste cite des publicités, des réseaux sociaux, des films pouvant véhiculer des clichés sur le genre.

Les conséquences

Ce phénomène est dit "toxique" car il a des conséquences néfastes et importantes pour les hommes et les femmes. L'homme qui traite avec une masculinité empoisonnée a réprimé ses sentiments, éprouve de la frustration, ce qui peut conduire à un comportement violent envers les autres.

Pour mettre fin à la masculinité toxique, des gestes peuvent être pris en éducation. Une formation sans sexe stéréotypé contribue à réduire les clichés de la masculinité, explique le Dr Agnès Pargade, qui souligne à quel point il est important d'élever les enfants de la même manière.

* Merci à Dr. Agnès Pargade, pédopsychiatre et auteure de "Pourquoi consulter un pédopsychiatre?" (van De Boeck)

A lire aussi:

⋙ Tutoriels vidéo pour signaler le sexisme sur Internet

Témoignage: "Chef, je me suis imposé dans un univers masculin"

⋙ "Table du pénis": 7 hommes répondent à 50 questions sur la sexualité masculine