7 produits que les dermatologues ne mettront jamais sur leur peau

0
11

BEAUTÉ – Si vous avez des problèmes de peau, il est logique de consulter un dermatologue. Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qu’ils font, eux, pour protéger la-leur? Après tout, ce sont des professionnels et au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, ils ont généralement une peau impeccable. Alors, qu’utilisent-ils exactement? Ou peut-être, plus important encore, que n’utilisent-ils pas? Quatre dermatologues ont révélé les produits et les ingrédients qu’ils évitent au quotidien. En matière de soins pour la peau, ne faites aucun changement drastique sans consulter un spécialiste pour parler de vos besoins et préoccupations individuels. Voici les sept produits que tout dermatologue préfère éviter: 1. La crème solaire à vaporiser Les crèmes solaires à vaporiser peuvent sembler être la solution idéale pour ceux qui détestent s’appliquer de la lotion sur le corps, mais ce produit ne fait pas l’unanimité chez les professionnels. La Dre Rachel Nazarian du Schweiger Dermatology Group à New York a déclaré qu’elle n’en utiliserait jamais sur son visage ou sur son corps. Selon elle, le vaporisateur ne permet pas de fournir une couche assez épaisse pour atteindre le niveau de FPS indiqué sur la bouteille. « La moitié s’en va dans les airs, à peine l’équivalent d’une goutte d’eau pénètre dans votre peau, vous en respirez la moitié. Ce n’est tout simplement pas la bonne façon d’être correctement protégé, a-t-elle expliqué, notant qu’elle autorise certaines exceptions. Si vous avez un enfant qui ne peut pas rester immobile, c’est acceptable. Mais aucun dermatologue qui se respecte ne pourrait utiliser une crème solaire de ce genre. » Le Dr Kenneth Mark, dermatologue certifié, a déclaré que certaines personnes peuvent trouver un écran solaire à vaporiser pratique pour couvrir les bras, les jambes, la poitrine et le dos, mais il concède qu’il ne les utiliserait pas pour son visage. 2. Les auto-bronzants Pour ceux qui aiment s’enduire d’huile et se laisser dorer la pilule au soleil (à éviter), les nouvelles qui suivent ne sont pas bonnes. Mark a déclaré qu’il n’utiliserait jamais d’huiles de bronzage, car ces dernières contiennent souvent de faibles niveaux de FPS. « Ce n’est pas une crème solaire d’assez bonne qualité, et en plus, les huiles peuvent obstruer les pores, a-t-il expliqué. S’exposer simplement au soleil provoque l’obstruction des pores. » 3. Protections solaires chimiques Dans la même veine que la crème solaire à vaporiser, Nazarian et Dr Samer Jaber du Washington Square Dermatology, à New York, ont ​​évoqué leurs réserves au sujet des crèmes solaires chimiques. « Je ne les aime pas vraiment, a déclaré Nazarian. Je sais qu’elles offre des garanties de sécurité, je sais qu’elles vont bien, j’ai juste l’impression que parfois elles peuvent irriter la peau. À l’inverse, les crèmes solaires plus naturelles – qui ne contiennent notamment pas de l’oxyde de zinc et du dioxyde de titane – sont beaucoup plus douces et bloquent le passage aux rayons

Laisser un commentaire