Alimentation : la Fondation Carrefour s’engage pour les étudiants fragilisés

0
19

La Fondation Carrefour souhaite sensibiliser sur le sujet de la précarité alimentaire des étudiants et les encourager vers une alimentation plus saine et diversifiée à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Alimentation ce lundi 16 octobre. Elle s’engage aux côtés des AGORAé, épiceries sociales et espaces d’échanges, et avec le soutien de l’Université Paris Dauphine et sa Fondation. 20% des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté en France et un tiers déclare renoncer à une alimentation équilibrée (selon une étude conduite par la Fédération des Associations Générales Etudiantes). Plus alarmant encore, 65% se disent contraints à régulièrement sauter un repas. En cause, de trop faibles ressources financières pour 72% d’entre eux.

Face à la paupérisation grandissante des étudiants, la Fondation Carrefour part à leur rencontre à travers différents événements et actions :

–  une conférence publique le 13 octobre à l’Université Paris Dauphine organisée conjointement avec le Mouvement UP (Groupe SOS) qui présentera quelques innovations solidaires et numériques au service d’une meilleure alimentation des étudiants ;

–  des ateliers culinaires auprès d’étudiants bénéficiaires des AGORAé ;

–  une campagne de crowdgiving sur Goodeed.com dès le 16 octobre pour accompagner 150 jeunes !

 

Soutenir le modèle des épiceries solidaires : offrir du choix aux plus démunis sans stigmatiser, l’exemple des AGORAé

Ayant fait de l’alimentation une voie pour faire reculer l’exclusion, la Fondation Carrefour soutient les AGORAé depuis 2012. A travers leurs actions, celles-ci permettent aux étudiants disposant d’un reste à vivre inférieur à 7,50€ par jour d’accéder à une alimentation saine et équilibrée et à des produits de première nécessité, cela à moindre coût (généralement de 10 % à 30 % de leur valeur usuelle). En contribuant au projet, la Fondation Carrefour s’attache à offrir aux étudiants bénéficiaires une liberté de choix tout en soutenant un lieu de rencontres et d’engagement citoyen.

Le mécénat de la Fondation s’est ainsi traduit par l’ouverture de 15 AGORAé en France. Par ailleurs, les épiceries solidaires qu’elles développent sont soutenues par les magasins Carrefour voisins, qui les approvisionnent en produits frais et produits courts en date retirés des rayons pour leur être donnés. Outre cet objectif premier de permettre l’accès à l’alimentation, la Fondation Carrefour œuvre aux côtés des AGORAé pour sensibiliser les étudiants à une alimentation plus saine par la mise en place d’ateliers culinaires avec la Tablée des Chefs. Un premier rendez-vous leur étant donné le 16 octobre aux Grands Voisins à Paris, où des étudiants bénéficiaires seront accueillis pour un atelier solidaire plein de saveurs.

 

Les start-up de l’ESS en conférence à l’Université Paris Dauphine : UP Café « Alimentation : les innovations solidaires sur les bancs de la fac »

La Fondation Carrefour prendra également le pouls des innovations solidaires et numériques au service d’une meilleure alimentation des étudiants. Entrepreneurs sociaux et startuppers experts de ces problématiques seront ainsi réunis le 13 octobre à 8h30 pour un « UP Café » organisé avec Le Mouvement UP (Groupe SOS) à l’Université Paris Dauphine. Un campus dont Carrefour est partenaire depuis 2015 via le programme Egalité des Chances de sa Fondation par le biais de bourses annuelles venues soutenir 30 étudiants sélectionnés au regard de leurs bons résultats et sur critères de ressources.

Cet « UP Café » sera l’occasion de mettre en lumière les initiatives qui contribuent à faire reculer la précarité alimentaire des étudiants. Parmi celles-ci, HopHopFood est une application mobile destinée à favoriser les échanges alimentaires de manière géolocalisée. Foodette propose quant à elle des paniers recettes simples et équilibrés, pour libérer la créativité dans les cuisines, et permettre à chacun de renouer avec les produits bruts. Enfin, Paupiette met en relation seniors et étudiants pour qu’ils puissent déjeuner ensemble, rompant la solitude des premiers et donnant accès aux seconds à des plats équilibrés à petit budget. Un petit-déjeuner anti-gaspi sera proposé par l’association Pain Perdu.

 

Une campagne Goodeed.com pour agir concrètement
Objectif : 150 étudiants en risque d’exclusion accompagnés grâce aux clics des internautes

La Fondation Carrefour lancera dès le 16 octobre une campagne sur la plateforme Goodeed.com afin de permettre aux internautes d’offrir « gratuitement » en quelques clics un accompagnement aux étudiants bénéficiaires des AGORAé vers une alimentation plus saine à travers des ateliers culinaires. L’objectif étant d’en accompagner 150. En 2016, la Fondation Carrefour avait déjà mobilisé la communauté Goodeed autour du traiteur d’insertion Baluchon afin de financer des heures de formation aux métiers de bouche pour des personnes en insertion.

Start up créée à Paris en 2014 par de jeunes entrepreneurs, Goodeed.com facilite les dons du grand public aux associations. Une fois connecté sur Goodeed.com, l’internaute sélectionne la nature du don qu’il souhaite effectuer et l’ONG qui en bénéficiera. Il est ensuite invité à visionner le contenu d’un annonceur qui finance le don à l’ONG choisie par l’internaute. Un mode de sensibilisation et de mobilisation du grand public, participatif, gratuit et innovant.

 

La solidarité alimentaire chez Carrefour en chiffres :

102 millions de repas donnés par Carrefour aux associations de l’aide alimentaire en 2016 en France; (Banques Alimentaires Croix Rouge, Secours Populaires, Restos du Cœur)

300 équipements financés depuis 1994 pour les associations de l’aide alimentaire dont 157 véhicules frigorifiques, 31 chambres froides, des caissons frigorifiques, pour le transport et le stockage de denrées pour élargir le nombre de magasins collectés et augmenter le nombre de repas collectés

Près de 4 millions d’euros venus soutenir le développement des épiceries solidaires en France depuis 2000

92% de la dotation annuelle de la Fondation Carrefour allouée à l’alimentation solidaire soit 7,82 millions d’euros en 2016

 

 

Etude « Des galères en milieu étudiant » conduite en 2017 par la Fédération des Associations Générales Etudiantes qui a inauguré en 2011 le dispositif AGORAé, destiné à développer un réseau national d’épiceries solidaires sur les campus universitaires en France

Laisser un commentaire